Moon hoax (français)

From RationalWiki
Revision as of 15:38, 16 April 2012 by Spud (Talk | contribs)

Jump to: navigation, search
New logo.png
If you were looking for this article in the English language, it can be found at Moon landing hoax.

Les théories du complot sur le programme Apollo, appelées aussi Moonhoax[1], font référence aux croyances d'une persistante minorité de gens affirmant que les alunissages des modules Apollo sur la Lune à la fin des années 60 et au début des années 70 n'étaient que des films de propagande de la NASA réalisés dans le but d'humilier l'URSS durant la guerre froide.

Certains croient que l'Homme n'est purement et simplement jamais allé dans l'espace, à l'exception de quelques vols orbitaux, tandis que d'autres pensent que des astronautes sont bel et bien allés sur la Lune, mais pas le 20 juillet 1969.

Même s'il existe en apparence plusieurs preuves abondant dans leur sens, celles-ci ne résistent pas à l'analyse et s'expliquent facilement, et sont surtout dépassées par l'important ensemble de preuves que nous sommes en fait réellement allés sur la Lune (ou nous avons d'ailleurs laissé quelques déchets), tout comme au sommet de l'Everest.

Ces théories naquirent dans le livre "We Never Went to the Moon: America's Thirty Billion Dollar Swindle" ("Nous ne sommes jamais allé sur la Lune : l'escroquerie de trente milliards de dollars de l'Amérique"), écrit par le libertaire Bill Kaysing. Il est dommage que cet homme soit surtout célèbre pour cela, car il écrivit également de très bons livres sur le développement durable, la vie privée, les sources chaudes, les sans-abris et d'autres sujets. Le Moonhoax a depuis atteint un statut de mème culturel, de la même façon que les théories sur l'assassinat du président Kennedy.

Contents

Différentes croyances conspirationnistes

Il n'y a en fait pas qu'une seule croyance concernant les accusations de trucage du programme Apollo. Il y en a plusieurs, en fonction de la crédulité ou du besoin de croire de la personne que vous interrogez.

Hypothèse de la terre plate

C'est un fake, ça saute aux yeux !

Selon cette croyance, les astronautes n'ont jamais quitté la Terre, puisque les terre-platistes croient le voyage spatial impossible, et l'ensemble de l'opération fut en réalité réalisée sur Terre. Charles Johnson, président de la Flat Earth Society, traita la navette spatiale de "plaisanterie", affirmant avoir observé des morceaux en tomber durant les tests, ce qui prouverait l'incapacité de l'engin à aller dans l'espace. Il pense probablement la même chose des appareils à haute altitude tels que le Concorde, desquels les gens peuvent observer la rotondité de la Terre.

Hypothèse "No Orbit" (pas d'orbite)

Ce groupe accepte la rotondité de la Terre (c'est déjà ça), mais refuse d'accepter que des astronautes aient pu s'y mettre en orbite. Selon eux, les fusées utilisées se sont écrasées dans l'océan ou n'étaient pas habitées. Bien plus plausible que l'hypothèse précédente, mais cela implique tout de même un canular très coûteux.

Hypothèse de l'orbite seule

Ce groupe croit que les astronautes se sont arrêtés à l'orbite de la Terre. Cette théorie du complot se base principalement sur l'idée que l'espace est rempli de radiations le rendant inhospitalier aux astronautes. Il ne semble pas être venus à l'idée des conspirationnistes de vérifier les faits, comme par exemple de savoir quel type de radiation ionisante existe dans l'espace, quelles sont leurs sources, quels sont les niveaux de radiations attendus et quels sont les mesures de protection employées contre elles. Une version extrême soutient que les radiations de la ceinture de Van Allen feraient fondre le module spatial.[2]

Hypothèse de l'orbite lunaire seule

C'est PAS un fake, ça saute aux yeux !

Ce groupe croit que la NASA est allé sur la Lune mais est resté dans son orbite. Il reste à comprendre pourquoi la NASA s'arrêterait là et truquerait le reste - l'alunissage final, quoique complexe et difficile, n'aurait pas été impossible pour une opération aussi vaste et bien préparée.

On y est allés, mais plus tard

D'après ce groupe, l'alunissage du programme Apollo a été truqué, mais la NASA est bien allée sur la Lune plus tard au cours des années 70.

Hypothèse de la Lune habitée

Ce groupe accepte que la NASA est bien allée sur la Lune, ainsi que dans le reste du système (par des appareils inhabités) ; cependant, d'après eux, les choses que les astronautes y virent étaient tellement incroyables qu'ils durent modifier les photographies afin de cacher la preuve de l'existence d'une civilisation extra-terrestre. Comme souvent avec ce genre de théorie, aucune raison logique n'a pu être fournie expliquant pourquoi quiconque dissimulerait une découverte aussi profitable. Le réalisateur Jose Escamilla en rajoute une couche : il affirme que la Lune déborde de vie et de constructions.[3] Toujours d'après lui, suite à cette découverte, la NASA ne retourna plus jamais sur la Lune, et envoya des missiles nucléaires dans l'espace pour nous défendre contre les extra-terrestres.

Un sous-groupe similaire, quoique moins fou, postule que les alunissages ont bien eu lieu, mais que les enregistrements étaient si mauvais qu'ils durent être réalisés à nouveau sur Terre, expliquant ainsi les "preuves" de falsification sans avoir à invoquer les folles affirmations associée à l'accusation d'un canular complet, telles que les dépenses (littéralement) astronomiques utilisées pour truquer les lancements et garder tout le personnel sous silence.[4]

Hypothèse de l'alunissage

Corne de bouc, c't'image n'est pas un fake ! (Note : les Ninjas sont aussi allés sur la Lune, mais nous cherchons encore les indices du lieu de leur alunissage, puisque aucun signe d'un conflit pirate/ninja n'a pu être trouvé.)
Ce groupe gobe tout cru la version officielle et les vidéos de piètre qualité de la NASA (et couvert par l'URSS en échange de pots-de-vin) et croient réellement que l'Homme a bien marché sur la Lune et en est revenu indemne. Quelle bande de moutons crédules !

Hypothèse du Moon hoax hoax

Ce groupe pense que le Moon hoax lui-même est un hoax, mis en place pour couvrir le fait que des réalisateurs Chinois ont réussi à tourner le film d'un alunissage avant la NASA. La CIA a intercepté la vidéo, y a ajouté un doublage en anglais,[5] et l'a diffusée au monde.[6] Certains affirment que cette hypothèse elle-même est un hoax, mais ces rumeurs sont considérées comme un hoax.[7]

Preuves de la conspiration

De nombreuses "preuves" ont été présentées pour démontrer l'existence de la conspiration. Cependant, aucune ne résiste à l'analyse.

Les étoiles

Les défenseurs du Moon hoax insistent sur le fait qu'il n'y a aucune étoile visible sur aucune photo ou aucun film pris sur la Lune. C'est tout à fait vrai. Ah zut, la mascarade est brisée ! Sauf qu'en fait, non, pas vraiment. Prenez une photo de nuit et vous y verrez rarement des étoiles dans le ciel. C'est parce que les étoiles sont des objets peu brillants -et c'est aussi pour cette raison que vous ne pouvez pas les voir de jour. Il faut à l’œil humain entre quelques minutes et une heure pour s'ajuster de façon à voir les étoiles, même dans une nuit sans nuages et sans pollution lumineuse, car nos iris doivent se dilater afin que suffisamment de lumière y pénètre. Les appareils photos ont le même problème, sauf qu'au lieu d'une dilatation d'iris, c'est d'un temps d'exposition suffisamment long qu'ils ont besoin. En plein jour, quand il fait beau et que le soleil brille, ce temps peut être court. Mais de nuit, le temps d'exposition doit être long. Afin de photographier des étoiles, ce délai pour un appareil courant est de l'ordre de plusieurs secondes (si long en réalité que les expositions les plus courtes peuvent montrer un mouvement dans les étoiles), ce qui n'est pas propice à un enregistrement vidéo. Alternativement, l'opercule peut être agrandi pour permettre d'augmenter la lumière durant l'exposition. Ceci pourrait fonctionner pour un enregistrement vidéo... MAIS cela augmenterait l'exposition du reste, transformant astronautes, objets et surface en une grosse boule de lumière brillante où l'on ne discernerait plus rien. En l'absence de chouettes technologies HDRI, les appareils photos utilisés montraient les astronautes avec clarté, mais pas les étoiles. L'effet est empiré par l'albédo -la réflectivité- de la Lune. Ainsi, une pleine Lune peut, durant une nuit dégagée, refléter suffisamment de lumière pour qu'une personne située sur Terre puisse voir son ombre. Imaginez la brillance à la surface ! Ce n'est pas qu'une simple excuse ad hoc pour expliquer l'absence d'étoiles, le problème d'exposition sur l'observation d'étoiles existe sur Terre et est largement démontré.[8]

Le mystérieux C

Une photo montre la lettre "C" sur un rocher. Les conspirationnistes affirment que c'est la preuve que ce caillou est un faux, la lettre étant l'indication de la position où il doit être sur la pose (C pour centre). Cette affirmation pose nombre de problèmes, à commencer par le fait que cette "lettre" est clairement un cas de paréidolie. Qui plus est, ce "C" n'est vu nulle part sur aucune des autres bandes ou photographies. Si des gens avaient été assez stupides pour mettre un faux caillou dans le mauvais sens, on pourrait s'attendre à ce que soit visible sur plusieurs rochers, sur le buggy lunaire ou sur le module lui-même. Plus important, personne au cinéma ou à la télévision ne marque ses objets précisément pour ne pas que ces marques se voient si le réalisateur choisit un autre angle pour tourner.

Les appareils photos

En regardant avec attention le reflet sur le casque de Neil Armstrong, on peut voir Buzz Aldrin prendre la photo... hé, attendez ! Il ne tient pas la caméra devant son visage, de façon à viser correctement ! C'est un truquage ! Non, sérieusement, cette soi-disante preuve à été présentée à plusieurs reprises. On aurait pu s'attendre à y voir toute une équipe de tournage avec leurs appareils photos. L'explication se trouve en observant les appareils utilisés pour le programme Apollo. A la différence de la technologie que nous utilisons sur Terre, l'équipement de la NASA est conçu spécialement pour être utilisé dans l'espace par une personne portant une combinaison spatiale. Ainsi, soulever la caméra à hauteur de visage, regarder par le viseur et mitrailler comme si vous étiez en vacances n'est pas du domaine du possible. Les appareils photos utilisés étaient attachés au torse de la combinaison. En dépit de la capacité limitée à viser avec ces appareils (qui contraignait les astronautes à photographier depuis la hanche), il restait possible de prendre de très bonnes images, en particulier celles qui furent sélectionnées et nettoyées. Ce qui explique pourquoi on voit toujours les mêmes quelques excellents clichés en dépit du fait que plusieurs milliers furent pris sur la Lune.

En fait, le nombre de photos prises a été utilisé comme preuve du canular. L'équipage n'étant resté sur la Lune que 4834 minutes et 5771 photos ayant été prises, des gens refusent de croire que les astronautes aient pu prendre le temps de faire quoi que ce soit d'autre que photographier durant leur séjour sur la surface lunaire.[9] Cependant, ces chiffres peuvent être trompeurs, principalement du fait de la présence de deux astronautes, doublant ainsi le temps le temps passé sur la Lune. Deuxièmement, demandez à n'importe quel photographe professionnel et il vous sera répondu que si vous obtenez moins de 5000 photos en près de 6000 minutes, alors vous devriez renvoyer votre photographe et vous en trouvez un autre.[10] Il faut environ une seconde pour prendre une photo, et beaucoup d'entre elles furent prises par paquets tandis qu'ils travaillaient. Ce n'était pas comme si les astronautes se mettaient d'un côté d'un cratère lunaire pour prendre des photos avant de revenir de l'autre côté pour travailler. Sérieusement, cet argument est au-delà de l'idiotie.

La vidéo du décollage

Lorsque que le module lunaire décolle, une caméra le filme en suivant son mouvement. Des conspirationnistes aime à croire que cela prouve que quelqu'un opérait la caméra, alors qu'en réalité elle était contrôlée à distance en tenant en compte des délais entre les transmissions de signal.

Problèmes d'ombres

Bon sang, cette photo est truquée !

Sur certaines photographies, les ombres des astronautes sont projetées dans des directions différentes. Des conspiros qui ne soucient même pas de savoir comment fonctionne la lumière affirme que c'est une preuve de la présence de plusieurs sources de lumière -s'ils étaient réellement sur la Lune, il ne devrait y en avoir qu'une, le Soleil. Cependant, toute personne ayant une vague connaissance de la réalité sait que plusieurs sources de lumière créent deux ombres sur un même objet et non une ombre qui pointe dans une direction différente. Ces différences d'orientation sont dues aux angles de l'arrière-plan et à la perspective. Même des étudiants en art peuvent comprendre ça.

"Saignement" de l'image

Pour différents usages, les photographies dépeignent un viseur en croix noir à intervalles réguliers. Sur certains clichés, le réticule apparaît derrière certaines parties de l'image. Dans l'esprit du conspirationniste, cela suggère que les images ont été modifiées, dans le plus pur style de Photoshop Disasters. Pourtant, un examen minutieux montre que seuls les zones blanches brillantes semblent couvrir les réticules. Il s'agit d'un phénomène optique très connu où la brillance de certaines parties "saignent" sur l'exposition, couvrant le réticule alors que la photo est prise.

Le drapeau

Le drapeau américain planté sur le sol lunaire tremble visiblement alors qu'on le manipule. Certains affirment que c'est la preuve de la présence du vent, et en conclusion une preuve que la vidéo a été tournée sur Terre, et non dans le vide de l'espace.

L'explication véritable est assez contre-intuitive : le vide de l'espace est justement la raison pour laquelle le drapeau bouge de cette façon. En atmosphère, le drapeau serait sujet à la résistance à l'air, et même s'il bougerait sous l'effet d'un vent suffisamment fort, il s'arrêterait très vite alors que l'air bloque son mouvement. Dans l'espace, il n'y a pas d'air, donc pas de résistance, et chaque mouvement du drapeau continuera jusqu'à ce que la friction du matériel ralentisse.[11] Le drapeau US sur la Lune, d'un autre côté, ne bouge que lorsque les astronautes le manipulent directement. Le mouvement du drapeau vient donc de celui des astronautes, et non pas du vent. Le drapeau reçoit donc de l'énergie cinétique et, chose importante, il n'y a pas d'air pour le ralentir. Lorsqu'on le laisse seul et qu'on ne le touche pas pendant un certain temps, il ne bouge pas.

Mythbusters a astucieusement démontré ce même effet en agitant un drapeau dans une chambre sous vie, comparant son animation sous un air normal et dans le vide. Dans ce dernier cas, son comportement est exactement le même celui observé dans l'enregistrement vidéo.[12] Des simulateurs d'effet de tissus utilisés en infographie et en animation ont des fonctions spécifiques pour simuler la résistance à l'air afin de simuler un mouvement plus réaliste -dans le cas contraire, ces simulations imitent exactement le mouvement observé sur la Lune. Le bon sens joue aussi un rôle, parce que nous sommes habitués à un environnement d'1 atm, où les drapeaux bougent parce que le vent souffle. Personne, dans leur vie de tous les jours du moins, ne peut voir des objets se mouvoir dans le vide sans résistance à l'air, et nous n'avons ainsi pas d'expérience à laquelle comparer l'enregistrement. Ainsi, lorsque le drapeau bouge d'une façon ou d'une autre, on attribue cela à la présence d'air, et non à son absence comme c'est bien le cas après examen.

Arguments contre la conspiration

Arguments logiques

Des dizaines de milliers de personnes travaillèrent sur le projet Apollo à la NASA, ainsi que divers entrepreneurs. Il y avait aussi un grand nombre de personnes travaillant en périphérie du projet, comme par exemple dans les stations relais en Australie et en Espagne. Quiconque dénoncerait le canular deviendrait riche et célèbre. Cela ne s'est pas produit.

Les alunissages se sont produits au plus fort de la Guerre Froide, et les transmissions venaient de la surface de la Lune. Elles furent captées par l'ensemble des nations du monde, y compris par l'Union Soviétique. Il est probable que l'URSS aurait, le cas échéant, mentionné que les transmissions ne venaient pas de la Lune.

Afin de combler ce trou béant dans leur théorie, les vrais croyants affirment que les Soviétiques avaient été soudoyés en secret avec d'importants chargements de céréales. Mais il y a un grand nombre de raisons pour lesquelles ce contre-argument est fallacieux :

  1. Il est difficile de croire que ce pot-de-vin ait pu acheter 40 ans de silence.
  2. Il est particulièrement difficile de croire que l'information ait pu rester secrète même après l'effondrement de l'Union Soviétique.
  3. Les fournitures en céréales cessèrent en 1980, et pourtant les Soviétiques gardèrent le silence sur les alunissages, bien que cela aurait pu constituer un coup de propagande massif.
  4. Il semble totalement absurde de corrompre secrètement l'Union Soviétique avec de vastes chargements de céréales tout en dépensant encore plus d'argent sur le tournage d'un alunissage bidon pour humilier publiquement la même entité.
  5. La Russie Soviétique ne fut pas la seule nation à capter les signaux.

Arguments physiques

Il est franchement difficile d'imaginer un projet de plus de preuves concrètes que le programme Apollo.

  • Nous avons une importante quantité de roches lunaires ramenée par les astronautes. Plusieurs scientifiques à travers le monde ont consacré leurs carrières à l'étude de ces pierres. S'ils pouvaient prouver qu'elles ne viennent en fait pas de la Lune, ils deviendraient riches.
  • Nous avons un grand nombre de photos et de vidéos prises sur la Lune.
  • Nous avons toujours le vaisseau spatial qui a fait le voyage et en est revenu -et même des morceaux de Surveyor 3 ramenés par Apollo 12.
  • Beaucoup des personnes ayant participé au voyage sont toujours en vie et capables de témoigner, ainsi que des milliers de personnes qui ont travaillé sur le projet.
  • Un ensemble de réflecteurs, des miroirs qui ont pour fonction de servir de cibles à des lasers, ont été placés sur la Lune. Ces réflecteurs ont été utilisés par plusieurs groupes indépendants.
  • Nous avons des clichés montrant de la poussière soulevée par les astronautes tombant paraboliquement, comme on peut s'y attendre dans le vide. Si les photos avaient été prises sur Terre, la poussière devrait retomber plus lentement à cause de l'air.
  • L'Union Soviétique était aux aguets. Chacun de ses centres d'observation regardait minutieusement le module lunaire alors qu'il descendait sur la surface de la Lune. Si la NASA avait truqué ces alunissages, l'URSS l'aurait su.

Preuves photographiques de missions ultérieures

Le Lunar Reconnaissance Orbiter fut envoyé sur la Lune en 2009 pour en cartographier la surface avec un détail inédit.[13] Même avant le lancement, on fit remarquer que la résolution de ses appareils photos permettrait pour la première fois de fournir des images des sites d’atterrissages Apollo avec suffisamment de détails pour y voir les étages des modules lunaires laissés sur le sol de la Lune. Le LRO a photographié les différents au moins deux fois :

  • Les premières images furent réalisées en juillet 2009, peu de temps après que le LRO ait atteint l'orbite lunaire, mais avant d'arriver de commencer sa mission de cartographie.[14]
  • En 2009, la NASA diffusa des photos prises par le LRO montrant plusieurs des sites d'atterrissages, incluant ceux des missions Apollo et des rovers soviétiques (dont le Lunokhod 2, qui avait été perdu pendant trente ans). Les débris laissés par les astronautes étaient visibles et pouvaient facilement être identifiées comme artificiels. Les traces laissés par les rovers étaient également visibles.[15]
  • Le 6 septembre 2011, la NASA diffusa d'autres photos de meilleure qualité prises par le LRO après qu'il soit descendu de 50 km au-dessus de la surface de la Lune à 25 km.[16][17]

Conclusions

Au vu du contexte général des alunissages, à savoir la course à l'espace avec l'URSS, il y a nombre de raisons pour lesquels des gens pourraient s'avancer pour prouver de façon conclusive que le programme Apollo fut truqué : gain politique, gain monétaire, célébrité, etc. Prouver que l'opération ne fut qu'un canular à l'aide d'un témoignage de première main ou une preuve, comme une photographie discrète du studio utilisé, serait relativement simple. Des objets artificiels se trouvent sur la Lune et des transmissions en furent émises, on ne peut pas "truquer" ça.[18]

Si on suppose qu'une conspiration existe, il nous faut savoir ce qu'elle implique. En prenant en considération le nombre de personnes qu'il faudrait soudoyer pour qu'elles gardent le silence, les efforts nécessaires pour aveugler l'URSS, le matériel impliqué -fusées, lanceurs, salles de contrôles-, la fraude scientifique concernant les échantillons lunaires ainsi que les photographies et vidéos prises sur la Lune... N'aurait-ce pas été plus simple d'aller tout bêtement sur la Lune ?

Voir aussi

Liens extérieurs

Parodies

  • Opération Lune, un mockumentaire français souvent pris pour un vrai documentaire en faveur du Moonhoax, généralement par des personnes ne parlant pas français ou anglais qui n'en ont vu qu'une version doublée (et, malheureusement, par des personnes parlant anglais ou français mais manquant d'esprit critique).
  • Misbegotten Moon, une vidéo qui satirise la logique des théories du complot et des techniques utilisées par les vidéos conspirationnistes.

Notes

  1. A ne pas confondre avec le Great Moon Hoax
  2. http://www.helium.com/debates/84502-was-the-apollo-moon-landing-real-or-a-hoax/side_by_side?page=7
  3. Si vous voulez rire un bon coup...
  4. C'est probablement la théorie du complot la plus molle du genou jamais inventée.
  5. Prouvant ainsi que la CIA n'est qu'une bande de prétentieux. Les vrais fans préfèrent la VOST.
  6. Un webcomic l'a dit, donc ça doit être vrai.
  7. D'après des théories récentes, la réfutation de ces rumeurs est elle-même un hoax. Cependant, ces théories nécessitent une analyse plus sérieuse du fait de leur nature hautement spéculative.
  8. Le Tower Bridge - Regardez ! Aucune étoile ! C'est forcément un fake !
  9. Was the moon landing fake? - Surtout cette image si vous avez la flemme d'utiliser CTRL-F.
  10. A titre de comparaison, le photographe de mariage moyen prendra 1500 clichés en une journée. Même en supposant qu'il travaille tout la journée, cela fait 1500 photos en environ 400 minutes. Les photographes vraiment couteux travaillent en duo et prennent 4000 clichés sans s'épuiser. Et, bien sûr, n'importe qui ayant participé à une fête avec un nombre suffisant de convives pourra constater que des centaines de photos apparaîtront sur Faceebook le jour suivant, ce qui ne signifie pas pourtant que les invités ont passé la soirée à prendre et poser pour des photos !
  11. Voici la vidéo d'un drapeau sous le vent, il y a des différences notables dans son mouvement comparé à celui du drapeau lunaire.
  12. Mythbusters Moon flag waving hoax
  13. See the Wikipedia article on Lunar Reconnaissance Orbiter.
  14. http://www.nasa.gov/mission_pages/LRO/multimedia/lroimages/apollosites.html
  15. NASA.gov - Apollo 16: Footsteps Under High Sun - LRO Gets Additional View of Apollo 11 Landing Site (C'est du Photoshop, c'est évident...)
  16. http://www.nasa.gov/mission_pages/LRO/news/apollo-sites.html
  17. http://lroc.sese.asu.edu/news/index.php?/archives/454-Skimming-the-Moon.html
  18. Même si sur ATF on aime à croire le contraire...
Personal tools
Namespaces

Variants
Actions
Navigation
Community
Tools
support