Information icon.svg Please vote in the 2017 board of trustees election. The cabal thanks you for your service.

Homme de paille

From RationalWiki
Jump to: navigation, search
New logo.png
If you were looking for this article in the English language, it can be found at straw man.

Un homme de paille, ou épouvantail[1] ou encore personne de paille pour faire politiquement correct, est une mauvaise représentation intentionelle[2] d'une position adverse, souvent utilisée dans des débats au public peu au courant pour faire croire que l'argumentation adverse peut être défaite aisément.

Le nom de ce type d'argumentation vien de la pratique de combattre des mannequins de paille à l'entraînement de guerriers : le problème es que ces « hommes de paille » ne répliquent pas, n'ont pas d'armure, ne saigne pas et ne ressemblent en rien aux adversaires que l'on rencontre à la guerre, de manière similaire, dans un débat, quelqu'un qui argumente contre un homme de paille argument juste contre un adversaire imaginaire n'existant que dans sa tête.

Construction des hommes de paille[edit]

Pour les instructions détaillées, regarder au dos de l'emballage

Les hommes de paille sont sont notoirement aisés à fabriquer, il ne nécessitent guère plus que d'étendre l'argumentation adverse au dela de ce qu'elle disait au départ jusqu'à ce qu'elle devienne ridicule - créant ainsi un usage fallacieux reductio ad absurdum. Lorsque l'adversaire a accepté (ou échouer à réfuter) une telle mise en scène, il suffit d'attaquer l'homme de paille, sans se soucier de la vrai position adverse, et toute tentative de revenir à sa vrai position de l'adversaire sera considérée comme un abandon.

Parfois c'est si simple que l'on le fait sans y penser.

Exemples d'hommes de paille[edit]

Évolution de paille[edit]

Les versions de pailles de la théorie de l'évolution sont particulièrement courantes. Après tout, les créationistes n'ont pas vraiment intérêt à l'enseigner correctement.

Voir:

Religion de paille[edit]

Il est également s'attaquer à une religion de paille. Par exemple on peut considérer que toute personne ne serait-ce qu'un peut religieuse est un mouton non-pensant qui accepte tout ce que dit leur prêtre ou leur pasteur (même si cela peut être vrai pour certains). De telles positions sont souvent défendues par des anti-théistes. le célèbre biologiste Richard Dawkins est souvent accusé d'utiliser des religions de paille dans ces écrits pro-athée.

Athéisme de paille[edit]

Les athées haïssent dieu. Ils ne croient en rien. Ils rejettent spécifiquement la Chrétienté. Ce qui unit en général les argumentations de paille contre l'athéisme est qu'elle sont construites par une religion qui pensent que tout est à propos d'elle, ignorant le principe même de l'athéisme rejet de toutes les croyances religieuses. Voir:

Politique de paille[edit]

Dans la sphère politique, le moyen le plus facile de créer un épouvantail est l'application libre de stéréotypes. En supposant qu'un politicien croit en toutes les idées associées à son orientation politique générale, il peut être plus facilement contré. On peut par exemple supposer qu'un conservateur fiscal est forcément conservateur social ou qu'un politicien pro-choix doit également être pour une redistribution totale des richesses, de tels hommes de pailles communs sont utilisés par les politiciens, les experts et les votants eux-même. On peut également prétendre que différentes idéologies sont identiques.

C'est extrêmement problématique en politique car il n'est pas possible de se faire un avis correct sur les croyances politiques sans savoir en quoi elles consistent, ou en croyant que croire A implique automatiquement de croire B. C'est également utilisé pour ajouter de la langue de bois à la discussion.

Scepticisme de paille[edit]

Il est assez facile de faire des hommes de paille sur le woo et autres médecines alternative. L'exemple classique est l'homéopathie, une médecine alternative où les remèdes sont préparés en diluant le principe actif jusqu'à ce qu'il ne reste absolument plus dans le remède. Il est bien sûr, absurde de penser que ça puisse marcher, mais c'est également une argumentation de paille car l'homéopathie inclut la succussion, étape où l'on secoue la solution d'une manière spéciale. Ainsi les remèdes homéopathiques ne sont pas « juste des dilutions », mais des dilutions spéciales avec des vrais morceaux de woo dedans.

Il est difficile de déterminer si c'est un vrai homme de paille, puisque le fardeau de la preuve revient aux homéopathes devant établir que leur succussion change quelque chose à leur remède, par exemple donne à l'eau de la mémoire. Ainsi, vu l'état des preuves, les remèdes homéopathiques peuvent être considérés comme juste des dilutions. Le scepticisme, malgrès tout nécessite une évaluation honnête de tous les éléments et ignorer la secousse de la succussion, même si ce n'est qu'un écran de fumée, demeure une mauvaise chose dans le principe. Rappelons nous que des déclarations extraordinaires requièrent des preuves extraordinaires.

Voir aussi[edit]

Notes[edit]

  1. attention, les épouvantails dans les placards des politiciens ne sont pas forcément des hommes de paille
  2. Une mauvaise représentation involontaire est possible, mais dans ce cas, celui qui la fait est seulement coupable d'ignorance. Bien que l'argumentation demeure fallacieuse, ils peuvent être mis hors de cause de duperie.