RationalWiki's 2018 Fundraiser

There is no RationalWiki without you. We are a small non-profit with no staff — we are hundreds of volunteers who document pseudoscience and crankery around the world every day. We will never allow ads because we must remain independent. We cannot rely on big donors with corresponding big agendas. We are not the largest website around, but we believe we play an important role in defending truth and objectivity.

If everyone seeing this today donates $5, we will meet our goal for 2018.

Fighting pseudoscience isn't free.
We are 100% user-supported! Help and donate $5, $20 or whatever you can today with PayPal Logo.png!

Donations so far: $2397Goal: $5000

Camps de concentration de la FEMA

From RationalWiki
Jump to: navigation, search
New logo.png
If you were looking for this article in the English language, it can be found at FEMA concentration camps.
Certains osent l'appeler
Conspiration
Icon conspiracy green.svg
Ouvrez les yeux !

Les camps de concentration de la FEMA existent dans l'imagination particulièrement tordue de conspirationnistes (ou de personnes qui ont un peu trop joué à Deus Ex), qui croient que des camps d'internement de masse ont été construits (ou sont en train de l'être) sur le territoire des États-Unis par la Federal Emergency Management Agency, en prévision de la future instauration de la loi martiale.

Affirmations[edit]

Vous savez, mon grand-père est mort dans un camp de la FEMA...
Bien que les affirmations concernant le but et la nature exacte des camps varient d'un conspiro à l'autre, le schéma courant veut que ces camps seront utilisés pour mettre en détention les citoyens américains dissidents après la consolidation de la North American Union, en préparation de l'établissement du gouvernement unique mondial. Les camps comportent supposément des wagons pour transporter les prisonniers et des cercueils en plastique pour les enterrer (Pourquoi ne pas simplement les brûler à la mode nazi ? Ou même, puisque selon les tenants de cette théorie, les environnementalistes sont à la source du Mal, utiliser des cercueils bio-dégradables ? ... Quoi ? C'est forcément les environnementalistes : les camps sont situés en pleine nature ! Réveillez-vous, pauvres sceptiques aveugles !).

La FEMA, naturellement, est le gouvernement de l'ombre qui contrôlera le monde après que le gouvernement fantoche aura été dissolu grâce à une suite de mesures exécutives décidées par le Président. L'idée que la FEMA serait capable de mener une telle opération pour prendre le pouvoir est étonnamment répandue, surtout quand on se souvient de l'incompétence de cette agence au temps de l'ouragan Katrina.

Il existe plusieurs vidéos des supposés camps, ainsi que des photos de barrières et des sites web listant la localisation de plus de 800 camps, prétendument gardés et occupés à plein temps, en dépit du fait qu'ils soient totalement vides[1][2]. En plus de la faible plausibilité qu'une conspiration de cette envergure puisse être gardée secrète[3], la théorie est quelque peu rendue caduque par le fait que les "preuves" vidéos et photographiques montrent en réalité des centres d'entraînement de la Garde Nationale, des stations de réparations Amtrak, et même des camps de travail nord-coréens ![4]

La politicienne républicaine Michele Bachmann a fait allusion à cette théorie du complot, quoi qu'elle n'ait pas parlé de la FEMA.[5] Glenn Beck, qui pour sa défense a plus tard fait machine arrière et consacré un segment de son émission à l'entretien avec un désinformateur du gouvernement invité de Popular Mechanics, a également fait la promotion de cette théorie.[6] Elle reste aujourd'hui populaire au sein de la communauté survivaliste et du mouvement des milices, et ses adeptes ne manquent pas sur Internet.

Jusqu'ici, la seule faille de cette conspiration brillamment mise en œuvre fut d'avoir commis l'erreur de lancer publiquement des offres d'emploi au sein des camps.[7] C'est toujours les petits détails qui trahissent les conspirateurs...

Internements dans le passé[edit]

Il y a bien eu une époque de l'histoire d'Amérique durant laquelle le gouvernement a envoyé ses propres citoyens dans des camps d'internement. Durant la Seconde Guerre Mondiale, environ 110-120.000 Nippon-Américains vivant sur la côte Ouest furent internés de force dans des camps à l'intérieur du pays, accusé de servir de cinquièmes colonnes contre l'effort de guerre américain. Officieusement, nombre de fermiers blancs de la côte Ouest virent là une opportunité de se débarrasser de leurs compétiteurs japonais. Cet incident est souvent rappelé par ceux qui affirment que le gouvernement veut recommencer (affirmant occasionnellement que certains des camps de la FEMA sont des centres d'internements japonais rénovés), négligeant de mentionner que le contrecoup de cette mesure a sapé la volonté du gouvernement d'alors.

Voir aussi[edit]

Liens externes[edit]

Références[edit]

  1. FEMA CONCENTRATION CAMPS: Locations and Executive Orders
  2. Il est en soi très peu plausible que des gens soient capables de se balader sans problèmes dans ces camps soi-disant lourdement gardés et tenus secrets par le gouvernement, les filmer, repartir comme ils sont venus puis disséminer les vidéos ainsi obtenues sans aucune conséquence. Cette incohérence n'est pas jamais vraiment prise en considération par les conspirationnistes, bien qu'elle contredise clairement le fondement-même de leur théorie.
  3. Même si la FEMA a bel et bien enfermé plusieurs survivants de l'ouragan Katrina dans un parc de caravanes et a refusé de les laisser parler aux médias, les journaux locaux l'ont rapporté, ainsi que le FAIR.[1]
  4. Popular Mechanics - Debunking FEMA Camp Myths
  5. Crooks ans Liars: Michelle Bachmann warns of politically correct re-education camps for young people
  6. Video et transcript
  7. Why is National Guard recruiting for 'internment' cops?, WorldNutDaily